MÉTHODE DES APEX

Même si la détermination des potentiels hydriques foliaires, de base ou de tige, constitue la méthode de référence, elle n’est pas forcément évidente à mettre en place concrètement au vignoble. La Chambre d’Agriculture de l’Hérault travaille depuis plusieurs années sur une méthode alternative dite «méthode des apex» pour déclencher l’irrigation.

Principe et mis en œuvre de la technique

Cette technique demande environ 5 minutes d’observation par parcelle. Le principe de base est que le ralentissement ou l’arrêt de croissance est la réponse du végétal à une contrainte hydrique. Les observations doivent être réalisées sur 30 à 50 ceps par parcelle. Les apex sont classés en 3 catégories :

  • pousse active (stade P)
  • l’extrémité du rameau est tombée ou sec (stade C)
  • le rameau est en croissance ralentie (stade R=ni P, ni C)

Stade P

Stade R

Stade C

Crédits photo : Chambre d ‘Agriculture de l’Hérault

Résultats et interprétation

A partir de ces notations, un indice d’arrêt de croissance IAC peut être calculé :

IAC=100/3 x (1-%P + %R +2%C)

4 à 5 mesures sont nécessaires pour interpréter la dynamique de croissance : la 1ère 10 jours après floraison puis tous les 10 jours environ. La Chambre d’Agriculture de l’Hérault recherche des seuils de référence pour déclencher premier arrosage qui devraient être disponibles prochainement. A titre d’exemple, si l’indice est inférieur à 40, il n’y a pas de contrainte hydrique.

Référence bibliographique

Rodriguez-Lovelle B., Trambouze W. Jacquet O. Prog. Agric. Vitic. 126 (4) (2009) 77-88

CONTACT


Thierry Dufourcq

thierry.dufourcq@vignevin.com

 

 


Jean-Christophe Payan

jean-christophe.payan@vignevin.com

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Share This