Protection de la vigne par micro-injections sécurisées

Afin de limiter le recours aux intrants phytosanitaires, certaines solutions techniques sont à l’étude. C’est le cas avec le projet PREAMISSE, porté par Lauragri Service qui consiste à developper une solution de traitement des arbres et de la vigne par micro-injection. Cela passe par la conception d’une machine d’injection pratique et sécurisée et le développement de produits phytosanitaires adaptés à l’injection. L’effet de ce type de traitement sur la plante, l’environnement et le consommateur est également pris en compte. Pour la vigne, l’objectif est d’évaluer l’effet d’un traitement de ce type sur le mildiou et l’oïdium.

 

Objectifs

Preamisse consiste à développer une solution de traitement des arbres et de la vigne par micro-injection. Ce projet est multifilières et concerne des problématiques phytosanitaires majeures, aussi bien en zones agricoles (vigne et pommier) qu’en zones non agricoles. Pour ce faire, deux objectifs ont été déterminés : la conception d’une machine de micro-injection pratique et sécurisée, le développement de produits phytosanitaires adaptés à la machine. Le traitement par Micro Injection sera sans impact sur la plante, l’environnement et le consommateur. Ce projet porté par Lauragri Services a comme partenaires le CETEV, les sociétés PREMETEC et JADE, le CTIFL, l’INRA de TOULOUSE (ECOLAB) et l’IFV Sud ouest.

Share This