PÔLE RHÔNE-MEDITERRANEE

LE PÔLE RHÔNE-MEDITERRANEE

L’IFV Rhône Méditerranée dispose de 4 unités de recherche et d’expérimentation réparties sur l’arc mediterranéen. Cette présence permet à l’IFV Rhône Méditerranée d’être au cœur des différents vignobles en lien avec les professionnels.

L’unité de Rodilhan (Nimes) est présente sur tous les domaines d’expertise de l’IFV a l’exception du matériel végétal. L’IFV Rhône Méditerranée comprend

  • un laboratoire viticole et d’équipements modernes pour réaliser des études sur la physiologie de la plante, le sol et la protection de la plante.
  • un chai de minivinification (capacité de 300 vinifications)
  • un chai de vinification (capacité de 50 à 200hl)
  • une chaine d’embouteillage
  • un laboratoire œnologique.

L’unité de Montpellier fait partie de l’UMT ECOTECH avec l’IRSTEA et le CTIFL. L’IFV  Rhône Méditerranée bénéficie donc de tous l’équipement et ingénierie de l’IRSTEA. L’UMT ECOTECH travaille sur le volet de la pulvérisation exclusivement.

L’unité de Pech Rouge (Narbonne) fait partie de l’UMT MINICAVE avec l’INRA. Cette UMT travaille à la mise au point d’un robot permettant de réaliser des micro-vinifications (1l). L’IFV  Rhône Méditerranée partage les équipements avec l’INRA (domaine viticole, chai de vinification et laboratoire oenologique).

L’unité d’Orange est intégrée à l’Institut Rhodanien. Ce lien étroit avec les autres acteurs régionaux permet à l’IFV  Rhône Méditerranée d’être au cœur des programmes viticoles (dépérissement du vignoble). Par ailleurs, l’IFV  Rhône Méditerranée dispose d’une expertise en matière de résidus et bénéficie des équipements du laboratoire sur le site pour réaliser ses études.

 

Les missions de l’IFV Rhône-Méditerranée

Au cœur du dispositif de recherche et développement vitivinicole en Rhône-Méditerranée, les acteurs du pôle technique de l’IFV poursuivent plusieurs objectifs

  • Renforcer la collaboration avec les interprofessions régionales et particulièrement le CIVL, Inter Rhône, le CIVP [PF1] et favoriser les implantations communes (Centre du Rosé, Institut Rhodanien)
  • Développer le partenariat scientifique avec les équipes de recherche de l’INRA SupAgro de Montpellier ou de Pech Rouge et d’Avignon. Des unités mixtes concrétisent ce regroupement autour des UMT Génovigne, Minicave et EcotechViti.
  • Assurer le transfert des connaissances avec les partenaires du développement, au côté des chambres d’agriculture. Les collaborateurs du pôle s’investissent dans la recherche-expérimentation, avec la prise en compte des spécificités de la viticulture méditerranéenne : l’évolution du vignoble et l’adaptation au changement climatique (cépages, stress hydrique), la prise en compte des défis environnementaux en lien avec le plan Ecophyto (pulvérisation, gestion des sols, biocontrôle…), la viticulture biologique. La diversité des types de production des vignobles du Languedoc-Roussillon, de la Vallée du Rhône et de PACA favorise le dynamisme de la recherche et développement et l’innovation dans les process et produits (désalcoolisation, stabilisation des vins, vins rosés et rouges fruités…)
  • Encourager la recherche partenariale au côté des industriels et fournisseurs de la filière pour accélérer le transfert de technologies.

L’ÉQUIPE DU PÔLE RHÔNE-MEDITERRANEE

L’équipe est constituée de 18 ingénieurs et techniciens experts dans les domaines de compétences de l’IFV : Agronomie / maladie du bois / Physiologie / Protection des plantes / Pulvérisation / Oenologie / Matériel de cave / Vin et Santé.

Share This