NOS RECHERCHES

Résistance à la transmission du court-noué chez différents porte-greffes

Le projet Remunex étudie la capacité de plusieurs porte-greffes, issus de croisement faisant intervenir l’espèce Muscadinia rotundifolia, à limiter la transmission du virus du court-noué. Ce programme de recherche, mené en partenariat avec l’INRA, évalue cette forme de résistance sur un terrain infesté par le vecteur Xiphinema index. Cette parcelle, unique en France, est implantée sur le secteur de Gaillac. L’objectif final du projet vise à identifier des marqueurs génétiques de résistance et à développer de nouveaux porte-greffes capables d’être plantés dans des sols fortement contaminés.

Share This