OFFRES DE STAGE ET D’EMPLOI

OFFRES D’EMPLOI

Technicien(ne) Viticulture-Oenologie (CDD)

L’Institut Français de la Vigne et du Vin recherche un(e) technicien(ne) en viticulture – œnologie pour son antenne du pôle Sud-ouest située au Château de Mons à Caussens (Gers).

Missions :
Accompagné de l’équipe du site de Caussens :

  • Suivre des expérimentations viticoles et œnologiques sur le terrain (réalisation d’observations et de mesures sur la vigne et le sol, réalisation de mesures en caves)
  • Assurer les vinifications d’essais à la cave expérimentale (récolte, traitement de la vendange, mini et micro vinifications, suivis fermentaires, élevage)
  • Saisir les données expérimentales.

Fréquents déplacements dans le vignoble du Gers.

Compétences requises:

  • Niveau Bac +2/3 mini avec bonnes connaissances en viticulture et en œnologie
  • Expérience en vinification et/ou conduite d’un vignoble sera un plus
  • Intérêt pour le travail expérimental (protocoles et mesures)
  • Bonne connaissance des outils informatiques
  • Rigueur, sens de l’organisation, curiosité, autonomie
  • Bon relationnel

La prise de poste est prévue en juin 2024.

Les candidatures (cv et lettre de motivation) sont à adresser par mail à thierry.dufourcq@vignevin.com

OFFRES DE STAGE

Stages recherche et expérimentation sur variétés résistantes

L’IFV sud-ouest recherche un/une stagiaire pour suivis de projets de recherche et expérimentation sur le site du château de Mons à Caussens dans le Gers.

Sujet proposé : Etude du comportement de nouvelles variétés de raisins de cuve résistantes au mildiou et à l’oïdium. Trois cépages emblématiques de la Gascogne, Colombard, Gros Manseng et Tannat ont été croisés pour obtenir des nouvelles variétés résistantes au mildiou et à l’oidium. Il s’agit d’étudier les profils de vins réalisés en micro-vinification de 3L dans un lot d’environ 60 génotypes descendant de chaque cépage.

Missions : En fonction de son niveau, le ou la stagiaire assurera des mesures et des observations à la parcelle (maturité, récolte), assurera les vinifications et leur suivi, traitera des données et analysera des résultats en vue de sélectionner les profils les plus adaptés aux attentes professionnelles

Formation : de Bac+2 à Bac+5

Aptitudes requises : rigueur, autonomie, goût du terrain, bonne humeur

Période : d’août à octobre 2024

Rémunération : selon grille IFV (env 550€/mois) + chèques déjeuners

Contact : Thierry Dufourcq thierry.dufourcq@vignevin.com

Gestion de la vigne sans herbicides et qualité du sol (6 mois)

Présentation : l’IFV est un institut technique spécialisé dans les problématiques viticoles et œnologiques.

Contexte du stage :

La mission s’inscrit dans le cadre d’un projet régional sur les alternatives aux herbicides en viticulture. L’objectif de ce projet est de compléter les connaissances sur les pratiques alternatives aux herbicides, afin de lever les principaux freins à la sortie des herbicides en région Occitanie, à savoir la gestion de la compétition pour les ressources exercée par l’enherbement sur la vigne (contrainte agronomique) et l’entretien de la zone de sol située sous le rang de vigne sur vignes en place ou en plantations. A cette fin, il proposera et expérimentera des systèmes d’entretien du sol en rupture, basées notamment sur l’utilisation de feutres ou de paillage, sur la présence d’enherbement sous le rang et la mise au point d’une barre de guidage laser, afin de concilier maîtrise de l’enherbement, maximisation du couvert et respect des objectifs de production. Le projet permettra la conception d’itinéraires techniques de gestion de l’enherbement dans le cas des plantations et des vignes en place afin d’augmenter la résilience des systèmes viticoles biologiques et conventionnels vis-à-vis du changement climatique et de l’utilisation d’intrants.

Missions : 

Le stage aura pour objectif principal d’évaluer l’efficacité de différentes alternatives à maitriser les adventices dans le cas d’une plantation en viticulture biologique ainsi que leurs impacts sur la productivité de la vigne (performances agronomiques et mortalité). L’objectif de cette action est d’acquérir des références techniques pour la gestion de l’enherbement en plantier. En viticulture biologique, la gestion de l’herbe dans les plantiers est particulièrement problématique, puisqu’elle repose essentiellement sur le désherbage manuel ou mécanique présentant des contraintes d’organisation de travail et le risque de blesser les souches. La gestion de l’herbe dans les jeunes plantations est moins difficile car le recours au glyphosate est possible, mais des alternatives sont de plus en plus demandées par la filière afin de répondre aux enjeux de diminution des intrants et la mise en place de pratiques agroécologiques. Des alternatives au désherbage mécanique seront étudiées dans leur efficacité à contrôler la flore adventice sous le rang mais aussi pour évaluer leur impact sur la vigne et le sol.

Le stagiaire aura pour principales missions:

  • choix des modalités testées (type de feutres et de paillis, désherbage électrique)
  • mise en place de l’essai
  • suivi agronomique par les mesures de terrain : identification flore adventice, état du sol (analyses de sol, capteurs, microbiologie), état de la vigne (mortalité, vigueur, stress hydrique, état azoté)
  • analyse et synthèse des résultats

Le stagiaire pourra participer ponctuellement aux autres expérimentations suivies par l’équipe de l’IFV Sud-ouest. Le stage sera également l’occasion de découvrir et d’apprécier les vignobles du Sud-Ouest.

Formation : Ingénieur agri ou agro, Master science de la vie

Aptitudes requises: agronomie, rigueur, autonomie, goût du terrain (mais aussi du bureau), analyses statistiques. 

Permis B obligatoire, déplacements à prévoir (avec le véhicule de l’entreprise).

Période : 6 mois entre avril et novembre 2024

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81) à 30 minutes de Toulouse et 20 minutes d’Albi.

Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité selon le barème en vigueur

Envoyer CV + Lettre de motivation à : Fanny Prezman : fanny.prezman@vignevin.com

 

Stratégies et pratiques viticoles durables pour s'adapter au changement climatique (6 mois)

Présentation : l’IFV est un institut technique spécialisé dans les problématiques viticoles et œnologiques.

Contexte du stage :

La mission s’inscrit dans le cadre du projet Européen VITISAD 2 (France-Espagne) visant à promouvoir des pratiques viticoles et agronomiques permettant aux vignobles des territoires bordant les Pyrénées de s’adapter au changement climatique. Ces pratiques sont orientées vers la protection et la couverture des sols, l’utilisation efficace de l’eau et le matériel végétal. Le projet débutera en mars 2024 et fait suite à un programme clôturé en 2022 (VITISAD www.vitisad.eu).

Missions : Le stage sera centré sur le suivi de plusieurs pratiques agronomiques pour l’adaptation des vignobles au changement climatique : ombrage de la vigne, irrigation enterrée et association de couverts, caractérisation de cépages oubliés

Le stagiaire aura pour principales missions:

  • définition des modalités testées 
  • mise en place de l’essai
  • suivi agronomique par les mesures de terrain sur les différents essais : suivi des capteurs, suivi de la vigne (stress hydrique, état azoté, imagerie, rendement, vigueur, etc) 
  • analyse et synthèse des résultats

Le stagiaire pourra participer aux autres axes de travail du projet et ponctuellement aux autres expérimentations suivies par l’équipe de l’IFV Sud-ouest. Le stage sera également l’occasion de découvrir et d’apprécier les vignobles du Sud-Ouest.

Formation : Ingénieur agri ou agro, Master science de la vie

Aptitudes requises: agronomie, rigueur, autonomie, goût du terrain (mais aussi du bureau), analyses statistiques. 

La maîtrise de l’espagnol serait un plus.

Permis B obligatoire, déplacements à prévoir (avec le véhicule de l’entreprise).

Période : 6 mois entre avril et novembre 2024

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81) à 30 minutes de Toulouse et 20 minutes d’Albi.

Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité selon le barème en vigueur

Envoyer CV + Lettre de motivation à : Carole Feilhes : carole.feilhes@vignevin.com

 

Evaluation de l'efficacité de produits de biocontrôle sur vigne en contexte de changement climatique

Contexte de l’étude
La réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques est un des enjeux majeurs auquel les agriculteurs, bios et non bios, doivent faire face. Un des principaux leviers mobilisables pour atteindre cet objectif est l’utilisation des produits de biocontrôle.
Le projet Biovimed, porté par l’IFV, en collaboration avec les chambres d’agriculture du Var, des Bouches duRhône, du Vaucluse, le GRAB et le CTIFL, vise à évaluer l’efficacité de produits de biocontrôle et de substancesde base contre le mildiou et l’oïdium de la vigne dans le contexte climatique du Sud-Est de la France. 2024 serala dernière année du projet, débuté en 2022.
Le projet Biovimed à l’IFV:

  • L’institut met en place 2 essais / an sur le thème du mildiou
  • En tant que porteur de projet, en 2024, l’IFV assurera la synthèse de l’ensemble des résultats obtenus par les différents partenaires au cours de ce projet

Le stagiaire sera accueilli au sein de l’équipe « protection des cultures » de l’IFV de Rodilhan et encadré parle référent viticulture biologique de l’institut.

Missions

  • Suivre les essais mis en place par l’IFV en 2024 : réalisation de l’application des produits, notation des symptômes de mildiou sur feuilles et grappes afin d’évaluer l’efficacité des solutions testées, traitement statistique des données
  • Réaliser la synthèse des résultats des essais de l’ensemble des partenaires
  • Contribuer à la réflexion sur la valorisation des résultats auprès des viticulteurs et des conseillers
  • En fonction du temps disponible, le stagiaire pourra participer aux autres activités proposées par l’IFV de Rodilhan

Profil recherché

  • Bac + 5 en agronomie, agriculture
  • Spécialisation en viticulture ou protection desplantes
  • aptitude au travail en équipe,
  • esprit de synthèse
  • goût pour le travail de terrain
  • intérêt pour le traitement statistique des données

Informations pratiques :

  • Période : avril à septembre 2024 (à discuter)
  • Durée : stage 6 mois
  • Indemnisation : selon barème officiel en vigueur
  • Localisation du stage: IFV, site de Rodilhan (à proximité de Nîmes)
  • Permis B obligatoire, Certiphyto fortement recommandé

Contact : Envoyer lettre de motivation à Nicolas Constant nicolas.constant@vignevin.com

CANDIDATURE SPONTANÉE

Pour toute candidature spontanée, écrire à eric.serrano@vignevin.com

Share This