OFFRES DE STAGE ET D’EMPLOI

OFFRES D’EMPLOI

Technicien Expérimentation viticole (6 mois)

Le projet : 

Vous rejoignez l’Institut Français de la Vigne et du Vin, Institut de Recherche et Développement au service de la filière vitivinicole. La protection durable du vignoble et la transition agroécologique sont des enjeux majeurs sur lesquels travaillent les équipes de l’IFV. Un des objectifs est la réduction de l’utilisation des intrants tout en maintenant le rendement et la qualité des vins.

Divers systèmes viticoles expérimentaux sont en place. Leurs buts : produire du vin bio ou raisonné en évitant l’utilisation d’intrants phytosanitaires pour lutter contre les bioagresseurs de la vigne. Vous interviendrez dans la bonne marche de ces projets d’expérimentations. Ces projets mettent la vigne et son environnement au cœur de la réflexion pour le raisonnement des interventions de protection de la vigne.

Durée : CDD de 6 mois entre avril et septembre 2024

Vos missions : 

Votre mission principale est d’assurer la mise en place d’études d’expérimentation en protection des cultures. Ceci se déroulera
essentiellement à la vigne avec ponctuellement des activités de bureau. En tant qu’expérimentateur, vous serez un soutien à l’équipe technique impliquée dans la réalisation des essais d’expérimentation : préparation des échantillons, réalisation des traitements, prélèvements, notations, comptages, mise en forme des résultats.

Profil recherché :

  • Au-delà de votre expertise, nous comptons sur votre motivation et votre personnalité.
  • Capacité de travailler en équipe
  • Forte motivation pour le travail d’expérimentation de terrain
  • Des connaissances sur les maladies de la vigne seraient un plus
  • CERTIPHYTO et permis B obligatoires
  • Permis BE remorque serait un plus

Le poste est basé sur le site de l’IFV à Lisle-sur-Tarn (81) à 30 minutes de Toulouse et 20 minutes d’Albi

Les candidatures (cv et lettre de motivation) sont à adresser par mail à audrey.petit@vignevin.com.

 

Ingénieur chargé(e) de mission viticulture et numérique (36 mois)

Dans le cadre de ses programmes collaboratifs européens, nationaux et régionaux, l’IFV pôle Sud-Ouest recrute un(e) ingénieur(e) spécialisé(e) en Viticulture et nouvelles technologies pour assurer le suivi et la réalisation des programmes d’innovation en Viticulture. Ce poste est basé à Peyrole dans le Tarn.

Durée : 36 mois (début : mars 2024)

Missions

  • Mise en œuvre de suivis expérimentaux dans le domaine de la viticulture de précision
  • Accompagnement du développement des solutions numériques en viticulture.
  • Suivi et mise en œuvre du programme européen VTSKILLS – Réalisation de supports de formation sur les usages du numérique en viticulture

Compétences requises

  • Ingénieur(e) agri/agro spécialisé en Viticulture/Œnologie. Première expérience souhaitée
  • Anglais : Excellent niveau
  • Maîtrise de l’outil informatique
  • Qualité d’animation et rédactionnelle, capacité de synthèse et de vulgarisation
  • Capacité à s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire

La prise de poste est prévue début mars 2024. Les candidatures (cv et lettre de motivation) sont à adresser par mail à eric.serrano@vignevin.com.

Technicien H/F expérimentation viticole (Rodilhan)- 7 mois mars 2024

NOTRE STRUCTURE
Vous rejoignez l’Institut Français de la Vigne et du Vin, Institut de Recherche et Développement au service de la filière
vitivinicole. La protection durable du vignoble et la transition agroécologique sont des enjeux majeurs sur lesquels travaillent les équipes
de l’IFV. Un des objectifs est la réduction de l’utilisation des intrants tout en maintenant le rendement et la qualité des vins. Dans ce cadre, nous recrutons un(e) technicien(ne) expérimentation viticole.

CONTRAT
CDD de 7 mois à compter du 18 mars 2024

VOS MISSIONS
Votre mission principale est d’assurer la mise en place d’études dans le cadre de contrats d’expérimentation en protection des
cultures. La majorité des études concerneront l’évaluation de méthodes alternatives aux produits phytosanitaires.
Intégré dans une équipe de recherche en protection du vignoble, vous serez en charge du suivi des essais : mise en place, préparation des bouillies, applications, observations, mise en forme des résultats.

PROFIL RECHERCHÉ
Au-delà de votre expertise, nous comptons sur votre motivation et votre personnalité.

  • Capacité de travailler en équipe,
  • Forte motivation pour le travail d’expérimentation de terrain,
  • Des connaissances sur les maladies de la vigne seraient un plus,
  • CERTIPHYTO et PERMIS B obligatoires.

LIEU DU POSTE
Sud-Est de la France.
Rodilhan, près de Nîmes (30).

Envoyez votre candidature à odeline.dagail@vignevin.com

Technicien H/F expérimentation viticole (Rodilhan)- 6 mois avril 2024

NOTRE STRUCTURE
Vous rejoignez l’Institut Français de la Vigne et du Vin, Institut de Recherche et Développement au service de la filière
vitivinicole. La protection durable du vignoble et la transition agroécologique sont des enjeux majeurs sur lesquels travaillent les équipes
de l’IFV. Un des objectifs est la réduction de l’utilisation des intrants tout en maintenant le rendement et la qualité des vins. Dans ce cadre, nous recrutons un(e) technicien(ne) expérimentation viticole.

CONTRAT
CDD de 6 mois à compter du 1er avril 2024

VOS MISSIONS
Votre mission principale est d’assurer la mise en place d’études dans le cadre de contrats d’expérimentation en protection des
cultures. La majorité des études concerneront l’évaluation de méthodes alternatives aux produits phytosanitaires.
Intégré dans une équipe de recherche en protection du vignoble, vous serez en charge du suivi des essais : mise en place, préparation des bouillies, applications, observations, mise en forme des résultats.

PROFIL RECHERCHÉ
Au-delà de votre expertise, nous comptons sur votre motivation et votre personnalité.

  • Capacité de travailler en équipe,
  • Forte motivation pour le travail d’expérimentation de terrain,
  • Des connaissances sur les maladies de la vigne seraient un plus,
  • CERTIPHYTO et PERMIS B obligatoires.

LIEU DU POSTE
Sud-Est de la France.
Rodilhan, près de Nîmes (30).

Envoyez votre candidature à odeline.dagail@vignevin.com

OFFRES DE STAGE

Stages recherche et expérimentation site de Caussens dans le Gers

L’IFV sud-ouest recherche des stagiaires pour suivis de projets de recherche et expérimentation sur le site du château de Mons à Caussens dans le Gers.

Sujets proposés :
Etude du comportement de nouvelles variétés de raisins de cuve. Trois cépages emblématiques de la Gascogne, Colombard, Gros Manseng et Tannat ont été croisés pour obtenir des nouvelles variétés résistantes au mildiou et à l’oidium. Il s’agit de sélectionner au champ, dans un lot d’environ 60 génotypes descendant de chaque cépage, quelques individus d’intérêt dont les caractéristiques se rapprochent des parents. Stage viticulture et/ou oenologie.

Appréhender et comprendre les effets du changement climatique sur les vins issus de Tannat de la zone de Madiran. Il s’agit de chercher les leviers d’adaptation les plus adaptés à la zone de production, par le suivi d’un réseau de parcelles et l’évaluation de techniques d’adaptation (irrigation, rognage, entretien du sol…). Stage viticulture et/ou œnologie.

Etudier le comportement de la vigne conduite sous irrigation. Il s’agira de caractériser divers systèmes d’apport d’eau pour optimiser le besoin et la ressource. Stage viticulture.

Etudier le comportement de la vigne conduite sous filet d’ombrage/paragrêle. Il s’agira de caractériser les effets sur la plante des modifications engendrées par le système. Stage viticulture.

Protection de la vigne pour lutter contre le black-rot à l’aide de produits de biocontroles. Ce travail est réalisé sur une variété résistante au mildiou et oidium. Stage viticulture.

Missions 
En fonction de son niveau, le ou la stagiaire assurera la mise en place de l’expérimentation, des mesures et des observations à la parcelle, traitera des données, analysera les résultats.

Formation : de Bac+2 à Bac+5

Aptitudes requises : rigueur, autonomie, goût du terrain, bonne humeur

Période : de 6 semaines minimum à 6 mois, d’avril à octobre 2024

Rémunération : selon grille IFV (env 550€/mois) + chèques déjeuners

Contact :  Thierry Dufourcq thierry.dufourcq@vignevin.com

Phénotypage et oenotypage des génotypes de la parcelle PICPOUL’IDEOS (4 à 6 mois)

Lieu : Institut Français de la Vigne et du Vin, Domaine de Pech Rouge, 11430 Gruissan

Contexte général

Les producteurs de l’appellation Picpoul de Pinet, en association avec l’IFV et l’INRAe, ont lancés un programme de création variétale de croisement du cépage Piquepoul avec des cépages résistants.Une parcelle avec 75 génotypes a été plantée en 2021. Des premières mesures ont été réalisées sur le dispositif en 2023.
2024, est la première année de phénotypage au champ, puis de récolte et d’obtention des moûts pour l’oenotypage.

Travail réalisé par le stagiaire

– mesure au champ des variables viticoles des 75 génotypes (phénologie, résistance à la sècheresse, tolérance aux maladies, rendement
– récolte, pressurage, mesure sur moûts
– enregistrement des données
– premiers traitements statistiques
– recherche des idéotypes (rapprochement entre la définition du cépage idéal par les producteurs et les génotypes de la parcelle

Conditions du stage

Date : Avril à Octobre 2024
Stage indemnisé : indemnité réglementaire en vigueur
Possibilité de logement 60€/mois sur le site de Pech Rouge
Tickets restaurants 8€

Contact

Pour plus de renseignements sur les attendus du stage ou pour candidater :

Denis CABOULET
Ingénieur Agronome-Oenologue
Œnotypage 2022 – ACTIA (actia-asso.eu)
Domaine de Pech Rouge – 11430 Gruissan
06 16 61 71 85
denis.caboulet@vignevin.com
www.vignevin.com

Adaptation au changement climatique : Midileviers (4 à 6 mois)

Lieu : Institut Français de la Vigne et du Vin, Domaine de Pech Rouge, 11430 Gruissan

Contexte général

L’accélération du changement climatique sur le pourtour méditerranéen, sur les deux derniers millésimes, fait basculer le vignoble du Languedoc Roussillon, vers des conditions semi-désertiques depuis deux millésimes. L’accès à l’eau pour tout le vignoble semble utopique. Il est donc nécessaire de trouver des leviers d’adaptation pour le long terme. Un programme déposé par l’IFV et la CA11, financé par les agences de l’eau ADOUR-GARONNE et RHONE MEDITERRANNEE CORSE se propose d’étudier trois leviers d’adaptation : la densité de plantation, le choix du porte-greffe, le choix du clone. Le dispositif d’étude comprend trois parcelles situées sur le département de l’Aude, dans les Corbières. 2024, est la première année d’étude. Ces trois parcelles ont déjà fait l’objet de suivi dans le cadre de précédent programme.

Travail réalisé par le stagiaire

– Bibliographie, thème et périmètre à définir
– Synthèse des résultats antérieurs
– Mise en place du dispositif et du protocole avec l’équipe IFV
– Suivi du protocole de mesures (phénologie, contrainte hydrique, rendements, point récolte)
– Analyse des données du millésime
– Recommandations pour la poursuite de l’essai

 Conditions du stage

Date : Avril à Octobre 2024
Stage indemnisé : indemnité réglementaire en vigueur
Possibilité de logement 60€/mois sur le site de Pech Rouge
Tickets restaurants 8€

Contact

Denis CABOULET
Ingénieur Agronome-Oenologue
Œnotypage 2022 – ACTIA (actia-asso.eu)
Domaine de Pech Rouge – 11430 Gruissan
06 16 61 71 85
denis.caboulet@vignevin.com
www.vignevin.com

Gestion de la vigne sans herbicides et qualité du sol (6 mois)

Présentation : l’IFV est un institut technique spécialisé dans les problématiques viticoles et œnologiques.

Contexte du stage :

La mission s’inscrit dans le cadre d’un projet régional sur les alternatives aux herbicides en viticulture. L’objectif de ce projet est de compléter les connaissances sur les pratiques alternatives aux herbicides, afin de lever les principaux freins à la sortie des herbicides en région Occitanie, à savoir la gestion de la compétition pour les ressources exercée par l’enherbement sur la vigne (contrainte agronomique) et l’entretien de la zone de sol située sous le rang de vigne sur vignes en place ou en plantations. A cette fin, il proposera et expérimentera des systèmes d’entretien du sol en rupture, basées notamment sur l’utilisation de feutres ou de paillage, sur la présence d’enherbement sous le rang et la mise au point d’une barre de guidage laser, afin de concilier maîtrise de l’enherbement, maximisation du couvert et respect des objectifs de production. Le projet permettra la conception d’itinéraires techniques de gestion de l’enherbement dans le cas des plantations et des vignes en place afin d’augmenter la résilience des systèmes viticoles biologiques et conventionnels vis-à-vis du changement climatique et de l’utilisation d’intrants.

Missions : 

Le stage aura pour objectif principal d’évaluer l’efficacité de différentes alternatives à maitriser les adventices dans le cas d’une plantation en viticulture biologique ainsi que leurs impacts sur la productivité de la vigne (performances agronomiques et mortalité). L’objectif de cette action est d’acquérir des références techniques pour la gestion de l’enherbement en plantier. En viticulture biologique, la gestion de l’herbe dans les plantiers est particulièrement problématique, puisqu’elle repose essentiellement sur le désherbage manuel ou mécanique présentant des contraintes d’organisation de travail et le risque de blesser les souches. La gestion de l’herbe dans les jeunes plantations est moins difficile car le recours au glyphosate est possible, mais des alternatives sont de plus en plus demandées par la filière afin de répondre aux enjeux de diminution des intrants et la mise en place de pratiques agroécologiques. Des alternatives au désherbage mécanique seront étudiées dans leur efficacité à contrôler la flore adventice sous le rang mais aussi pour évaluer leur impact sur la vigne et le sol.

Le stagiaire aura pour principales missions:

  • choix des modalités testées (type de feutres et de paillis, désherbage électrique)
  • mise en place de l’essai
  • suivi agronomique par les mesures de terrain : identification flore adventice, état du sol (analyses de sol, capteurs, microbiologie), état de la vigne (mortalité, vigueur, stress hydrique, état azoté)
  • analyse et synthèse des résultats

Le stagiaire pourra participer ponctuellement aux autres expérimentations suivies par l’équipe de l’IFV Sud-ouest. Le stage sera également l’occasion de découvrir et d’apprécier les vignobles du Sud-Ouest.

Formation : Ingénieur agri ou agro, Master science de la vie

Aptitudes requises: agronomie, rigueur, autonomie, goût du terrain (mais aussi du bureau), analyses statistiques. 

Permis B obligatoire, déplacements à prévoir (avec le véhicule de l’entreprise).

Période : 6 mois entre avril et novembre 2024

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81) à 30 minutes de Toulouse et 20 minutes d’Albi.

Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité selon le barème en vigueur

Envoyer CV + Lettre de motivation à : Fanny Prezman : fanny.prezman@vignevin.com

 

Stratégies et pratiques viticoles durables pour s'adapter au changement climatique (6 mois)

Présentation : l’IFV est un institut technique spécialisé dans les problématiques viticoles et œnologiques.

Contexte du stage :

La mission s’inscrit dans le cadre du projet Européen VITISAD 2 (France-Espagne) visant à promouvoir des pratiques viticoles et agronomiques permettant aux vignobles des territoires bordant les Pyrénées de s’adapter au changement climatique. Ces pratiques sont orientées vers la protection et la couverture des sols, l’utilisation efficace de l’eau et le matériel végétal. Le projet débutera en mars 2024 et fait suite à un programme clôturé en 2022 (VITISAD www.vitisad.eu).

Missions : Le stage sera centré sur le suivi de plusieurs pratiques agronomiques pour l’adaptation des vignobles au changement climatique : ombrage de la vigne, irrigation enterrée et association de couverts, caractérisation de cépages oubliés

Le stagiaire aura pour principales missions:

  • définition des modalités testées 
  • mise en place de l’essai
  • suivi agronomique par les mesures de terrain sur les différents essais : suivi des capteurs, suivi de la vigne (stress hydrique, état azoté, imagerie, rendement, vigueur, etc) 
  • analyse et synthèse des résultats

Le stagiaire pourra participer aux autres axes de travail du projet et ponctuellement aux autres expérimentations suivies par l’équipe de l’IFV Sud-ouest. Le stage sera également l’occasion de découvrir et d’apprécier les vignobles du Sud-Ouest.

Formation : Ingénieur agri ou agro, Master science de la vie

Aptitudes requises: agronomie, rigueur, autonomie, goût du terrain (mais aussi du bureau), analyses statistiques. 

La maîtrise de l’espagnol serait un plus.

Permis B obligatoire, déplacements à prévoir (avec le véhicule de l’entreprise).

Période : 6 mois entre avril et novembre 2024

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81) à 30 minutes de Toulouse et 20 minutes d’Albi.

Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité selon le barème en vigueur

Envoyer CV + Lettre de motivation à : Carole Feilhes : carole.feilhes@vignevin.com

 

Evaluation de l'efficacité de produits de biocontrôle sur vigne en contexte de changement climatique

Contexte de l’étude
La réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques est un des enjeux majeurs auquel les agriculteurs, bios et non bios, doivent faire face. Un des principaux leviers mobilisables pour atteindre cet objectif est l’utilisation des produits de biocontrôle.
Le projet Biovimed, porté par l’IFV, en collaboration avec les chambres d’agriculture du Var, des Bouches duRhône, du Vaucluse, le GRAB et le CTIFL, vise à évaluer l’efficacité de produits de biocontrôle et de substancesde base contre le mildiou et l’oïdium de la vigne dans le contexte climatique du Sud-Est de la France. 2024 serala dernière année du projet, débuté en 2022.
Le projet Biovimed à l’IFV:

  • L’institut met en place 2 essais / an sur le thème du mildiou
  • En tant que porteur de projet, en 2024, l’IFV assurera la synthèse de l’ensemble des résultats obtenus par les différents partenaires au cours de ce projet

Le stagiaire sera accueilli au sein de l’équipe « protection des cultures » de l’IFV de Rodilhan et encadré parle référent viticulture biologique de l’institut.

Missions

  • Suivre les essais mis en place par l’IFV en 2024 : réalisation de l’application des produits, notation des symptômes de mildiou sur feuilles et grappes afin d’évaluer l’efficacité des solutions testées, traitement statistique des données
  • Réaliser la synthèse des résultats des essais de l’ensemble des partenaires
  • Contribuer à la réflexion sur la valorisation des résultats auprès des viticulteurs et des conseillers
  • En fonction du temps disponible, le stagiaire pourra participer aux autres activités proposées par l’IFV de Rodilhan

Profil recherché

  • Bac + 5 en agronomie, agriculture
  • Spécialisation en viticulture ou protection desplantes
  • aptitude au travail en équipe,
  • esprit de synthèse
  • goût pour le travail de terrain
  • intérêt pour le traitement statistique des données

Informations pratiques :

  • Période : avril à septembre 2024 (à discuter)
  • Durée : stage 6 mois
  • Indemnisation : selon barème officiel en vigueur
  • Localisation du stage: IFV, site de Rodilhan (à proximité de Nîmes)
  • Permis B obligatoire, Certiphyto fortement recommandé

Contact : Envoyer lettre de motivation à Nicolas Constant nicolas.constant@vignevin.com

CANDIDATURE SPONTANÉE

Pour toute candidature spontanée, écrire à eric.serrano@vignevin.com

Share This