OFFRES DE STAGE ET D'EMPLOI

OFFRES D’EMPLOI

Il n’y a pas d’offre à pourvoir pour le moment.

Pour toute candidature spontanée, vous pouvez vous adresser à eric.serrano@vignevin.com

OFFRES DE STAGE

Stage 3 mois : Efficacité des mulchs comme alternatives au désherbage sous le rang

Dans le cadre d’un projet d’étude sur les mulchs, l’IFV Sud-ouest recherche un stagiaire de 3 mois.

Objectif

L’objectif de l’essai est d’étudier différents types de mulchs (plaquettes de résineux, déchets verts, feutres, broyat d’huitres) sur un réseau de parcelles destinés à limiter en premier lieux la pousse des adventices, pouvant bénéficier au sol (MO, meilleur statut hydrique, augmentation de la biomasse etc.) et d’être économiquement supportables pour le viticulteur.

Missions

  • Mise en place et suivi des parcelles d’essai
  • Evaluation de l’impact des mulchs en alternative herbicide sur le rang : mesures de recouvrement et identification de la flore adventice
  • Suivi des performances viticoles et effets des mulchs sur le statut hydrique et azoté de la vigne (mesures de potentiel hydrique, dualex, rendement)

Aptitudes requises : autonomie, rigueur expérimentale, connaissances en viticulture.

Participation aux autres expérimentations mises en place à l’IFV

Période : 3 mois sur la période mai-aout

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81). Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.

Contact : Envoyer CV et lettre de motivation à fanny.prezman@vignevin.com

Stage – Variabilité spatiale de la température de surface sur le vignoble de l’AOP Jurançon

Caractérisation de la variabilité spatiale de la température de surface sur le vignoble de l’AOP Jurançon

Dans le cadre d’un projet européen inter-régional (POCTEFA) sur le changement climatique, l’IFV Sud-ouest (https://www.vignevin-occitanie.com/ ) et le CESBIO (https://www.cesbio.cnrs.fr/) proposent un stage co-encadré de niveau Master (I ou II).

Objectif
L’objectif du stage sera de caractériser la variabilité spatiale de la température de surface sur le vignoble de l’AOP Jurançon (64). La particularité du vignoble est qu’il se situe dans des zones de pentes avec des orientations et altitudes variables. L’étude se situe à plusieurs échelles, intra-parcellaire, parcelles et vignobles.

Mission

  • Acquisition et traitement de données de températures avec différents outils à proximité ou à distance : capteur au champ, drone, données satellite.
  • Cartographie de l’évolution de la température estivale en fonction de la topographie et des zones de vignobles.
  • Restitution d’un rapport d’étude.

Compétences requises

  • Utilisation SIG (QGIS)
  • Agronomie et/ou Géographie
  • Attrait pour les nouvelles technologies

Lieu et rémunération
Le stage se déroulera à Auch (IUT) et à Caussens (IFV Sud-ouest). Déplacements prévus sur le vignoble de Jurançon.
Rémunération environ 550€/mois + indemnités kilométriques (si utilisation du véhicule personnel)

Contact
Envoyer CV + lettre de motivation à Thierry Dufourcq thierry.dufourcq@vignevin.com et à Vincent  Bustillo vincent.bustillo@iut-tlse3.fr

Stage 3 à 6 mois : Adaptation de la vigne au changement climatique

L’IFV Sud-ouest participe à un projet collaboratif avec des partenaires Européens visant à évaluer différentes techniques viticoles en réponse au changement climatique comme l’irrigation contrôlée des vignes, ombrage des vignes par filet, bilan thermique sur un réseau de parcelles.

Missions :

  • Mise en œuvre des différentes modalités sur les essais (ombrage, irrigation)
  • Mesures de suivi de la croissance des vignes (statut hydrique, température…) et maturation des raisins (sucre, acidité totale, acide malique…)
  • Aide à la vinification des différents lots
  • Analyse des données recueillies

2 offres sont à pourvoir, l’une sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81), l’autre à l’IFV de Caussens (32)

Aptitudes requises : autonomie, rigueur expérimentale, connaissances en viticulture/oenologie.

Période : De 3 à 6 mois sur la période Avril-mai/ sept-Octobre

Rémunération : Les modalités de prise en charge financière comprennent le remboursement des frais de déplacement et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.

Pour le stage à Lisle sur Tarn, envoyez votre candidature à Carole Feilhes : carole.feilhes@vignevin.com
Pour le stage à Caussens, envoyez votre candidature à Thierry Dufourcq : thierry.dufourcq@vignevin.com

Stage 6 mois – Limitation des teneurs en alcool des vins en Occitanie par combinaison de techniques viticoles et fermentaires

Limitation des teneurs en alcool des vins en Occitanie par combinaison de techniques viticoles et fermentaires

L’objectif du programme proposé est de répondre au changement climatique en proposant des techniques à la vigne et en cave permettant de limiter la teneur en alcool dans le vin et, dans le même temps, répondre à l’attente des consommateurs par la production de vins de plus faibles degrés alcooliques et de qualité sensorielle conforme et irréprochable.

Missions : Il s’agit d’une part de réduire la teneur en sucres des raisins à la récolte (gestion de la végétation, décalage de maturité, gestion des maturités), et d’autre part d’expérimenter des process de vinification permettant de limiter la production d’alcool (choix de la souche de levure, évaporation).

Aptitudes requises : autonomie, rigueur expérimentale, connaissances en viticulture/oenologie.

Période : Avril-mai/ sept-Octobre (6 mois)

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81). Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.

Candidatures à envoyer par mail à carole.feilhes@vignevin.com

 

Stage 6 mois : Caractérisation de la relation entre fertilité des sols et dépérissement de la vigne

Introduction
Les interprofessions vitivinicoles, regroupées au sein du CNIV, avec le soutien du Ministère de l’Agriculture et de FranceAgriMer, se sont engagées dans un Plan National contre le Dépérissement du Vignoble (PNDV). Phénomène complexe, le dépérissement touche toutes les régions viticoles et affecte la productivité du vignoble.

Pour la vigne, les dépérissements se traduisent par une baisse pluriannuelle subie de la productivité du cep et/ou sa mort prématurée, brutale ou progressive liée à une multiplicité de facteurs.

Le Plan National Dépérissement du Vignoble traduit la volonté de la filière d’agir à tous les niveaux, de manière concertée pour lutter contre les dépérissements. Il s’adosse sur une gouvernance professionnelle unique et s’appuie sur un dispositif spécifique d’accompagnement.

Lors de son lancement, le Plan s’est fixé quatre ambitions interdépendantes qui passent notamment par l’engagement d’un plan de recherche ambitieux. Cinq axes de recherche structurent ce plan, dans une démarche de co-construction entre la communauté scientifique et les intérêts professionnels, l’un d’entre eux est focalisé sur l’écosystème racinaire et les composantes du sol.

Contexte général du stage
Dans ce contexte, le projet de recherche SolAR – Fertilité des Sols et dépérissement de la vigne : relations entre cycle de l’Azote, fonctionnement de la vigne et élaboration de son Rendement – a débuté début 2020. Il vise à (i) améliorer les connaissances sur les dépérissements de la vigne attribués à une réduction de la fertilité des sols, et (ii) à identifier des pratiques agroécologiques susceptibles d’y remédier. Pour ce faire, les interactions sol-plante sont étudiées sous l’angle de la fonction de minéralisation de la matière organique avec un focus sur le cycle de l’azote, élément nutritif le plus important pour la croissance des cultures et les niveaux de productivité. Parcelles dépérissantes et parcelles sur lesquelles des pratiques de gestion du statut organique du sol ont permis d’améliorer la productivité sont comparées. Le suivi porte sur le fonctionnement de la vigne et sur celui du sol avec une importance particulière accordée à sa dimension biologique et en particulier à sa composante microbienne. Pour en savoir plus sur le projet : Solar | Plan National Dépérissement du Vignoble (plan-deperissement-vigne.fr).

Missions
Le stagiaire sera en charge :

1. tout d’abord, de l’exploitation des données acquises sur le terrain en 2020 au niveau national,
2. puis, de l’organisation et de la réalisation des suivis et expérimentations de 2021 sur le vignoble de Gaillac (81).

Un travail d’analyse de données et de synthèse des précédents résultats sera demandé. Ce travail s’appuiera sur l’utilisation de modèles de bilans hydrique et azoté.
En parallèle, le stagiaire aura également pour mission un travail bibliographique.

Aptitudes requises : Etudiant ingénieur ou master en stage de fin d’étude. Autonomie, rigueur expérimentale, intérêt pour le travail de terrain et de bureau, analyses statistiques. Des connaissances en sciences du sol et/ou statistique seront appréciées. Permis B obligatoire.

Conditions de réalisation du stage
La durée du stage est fixée à 6 mois : février/mars ð juillet 2021. Le stagiaire sera accueilli dans les locaux de l’IFV Sud-ouest (81 310 Lisle/Tarn). Les modalités de prise en charge financière comprennent le remboursement des frais de déplacement et l’attribution d’une indemnité de stage d’un montant tel que prévu par la règlementation (de l’ordre de 500 € / mois).

Contact : Envoyer CV + Lettre de motivation à : Laure Gontier laure.gontier@vignevin.com

Stage 6 mois – Alternatives aux herbicides dans les vignobles

Contexte du stage : Le projet SORTHERBI (projet FranceAgriMer 2019-2022) sert de cadre à ce stage. L’objectif de ce projet est de lever les principaux freins à la sortie des herbicides en viticulture. Mis en œuvre au sein de la région Occitanie, ce projet aborde la gestion de la compétition pour les ressources, exercée par l’enherbement sur la vigne (contrainte agronomique), et l’entretien de la zone de sol située sous le rang de vigne (contrainte d’organisation du travail). A cette fin, il proposera et expérimentera des systèmes d’entretien du sol en rupture, basés notamment sur la présence d’enherbement sous le rang, et des indicateurs et règles de décision pour les piloter de manière à concilier maximisation d’une couverture végétale et respect des objectifs de production vitivinicole. Une des finalités du projet est de poser les bases d’un Outil d’Aide à la Décision simplifié pour le pilotage de l’enherbement. Cet OAD prendra en compte l’objectif de production du vigneron, la composition de l’enherbement, et surtout, le niveau de réserve utile de la parcelle via un modèle de prévision de la dynamique hydrique de la vigne. Les sorties de l’outil seront testées sur un réseau d’une dizaine de parcelles expérimentales en région Occitanie.

Le stagiaire aura pour missions :

  • La coordination du suivi sur le réseau de parcelles : calage de protocoles communs, organisation des opérations et mesures à réaliser, recueil et capitalisation des données.
  • Le recueil des données d’entrée et la mise en application du prototype d’OAD.
  • La réalisation des opérations d’entretien du sol et des mesures agronomiques sur les parcelles expérimentales, en appui avec les techniciens locaux.
  • L’analyse des données et la rédaction d’une synthèse.

Aptitudes requises : autonomie, rigueur expérimentale, intérêt pour le travail de terrain.

Période et Rémunération :
6 mois sur la période mars/septembre 2021. Les modalités de prise en charge financière comprennent le remboursement des frais de déplacement et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.

Lieu : IFV Sud-ouest – 81 310 Lisle/Tarn. Des déplacements sont à prévoir dans l’Aude, les Pyrénées Orientales et le Gard.

Contact : Envoyer CV et lettre de motivation à Laure Gontier laure.gontier@vignevin.com

Stage 6 mois : Dephy Ecophyto : NEXTGEN VITI

Présentation du projet
NEXTGEN VITI vise à concevoir des systèmes viticoles innovants utilisant peu de produits Phytopharmaceutiques, en s’appuyant sur des technologies innovantes, dont la robotique et sur les principes de l’agroécologie. L’objectif est d’expérimenter ces systèmes en s’appuyant sur un réseau de plateformes expérimentales regroupant les sites expérimentaux de l’IFV Sud-ouest (Domaine Expérimental Viticole Tarnais), du Domaine de Mons (Chambre d’Agriculture 32), et de la SICAREX Beaujolais (Château de l’Eclair).

Les dispositifs expérimentaux mis en place visent à tester les solutions en rupture avec l’utilisation actuelle des intrants herbicides, insecticides et fongicides dans le cadre des productions installées AOP Gaillac rouge, IGP Sud-ouest blanc, et AOP Beaujolais rouge en favorisant la mise en place de systèmes innovants robotisés et automatisés.

Les partenaires du projet sont :

  • Chambre Régionale d’Agriculture Occitanie
  • Chambre d’Agriculture du Tarn
  • Chambre d’Agriculture du Gers
  • Domaine Expérimental Viticole Tarnais
  • Domaine de Mons (32)
  • La SICAREX Beaujolais.

NEXTGEN VITI est programmé de 2019 à 2024.

Le projet entre en 2021 dans sa troisième année et, après avoir déployé les leviers innovants en 2019 et 2020, les 3 sites devront les évaluer tant sur le plan matériel qu’au niveau des règles de décision , pour aboutir à un prototype de système de culture stabilisé lors des 3 dernières années de projet.
Ingénieurs projet IFV accompagnants : Christophe Gaviglio – Ingénieur Machinisme Viticole et Audrey Petit – Ingénieur Protection du Vignoble

Objet du stage et missions
Les missions qui seront confiées au stagiaire porteront sur :

  • Prise de contact et rencontre des partenaires (Cellule DEPHY)
  • Suivi expérimental :
    • Relevé d’indicateurs et de mesures
    • Veiller à l’application des règles de décision pour l’entretien du sol et la protection phytosanitaire
    • Suivi de la performance de robots
  • Gestion de projet : relations avec les partenaires et planification des tâches
  • Veille technologique : évaluation des possibilités de mise en œuvre d’un système de pulvérisation fixe.
  • Saisie des informations dans Agrosyst

Compétences mobilisées :

  • Capacités à travailler en équipe et à rencontrer des partenaires de projet
  •  Capacités à mobiliser des données
  • Capacités à s’approprier un logiciel de gestion de données
  • Capacités organisationnelles
  • Capacités techniques : protection du vignoble-agronomie viticole

Lieu et conditions
Période : 6 mois d’avril à fin septembre 2020
Rémunération : Les modalités de prise en charge financière comprennent le remboursement des frais de déplacement et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.
Lieu : IFV SUD OUEST V’innopole – Lisle/Tarn.
Permis B et véhicule personnel indispensable.
Site de Gaillac – NextGen’VITI | Ecophytopic

Envoyer candidature à :

Christophe GAVIGLIO
Christophe.gaviglio@vignevin.com

Stage 6 mois : Etude des mouvements et transferts du vecteur de la flavescence dorée

Missions : dans le cadre d’un projet national sur la flavescence dorée, l’IFV pôle Sud-Ouest recherche un stagiaire fin d’étude BAC+5 pour une durée de 6 mois.

La thématique de travail est l’étude des mouvements et transferts du vecteur de la flavescence dorée, Scaphoideus titanus, entre la vigne et son environnement proche.

L’objectif est d’exploiter un réseau de piégeage de Scaphoideus titanus, vecteur de la flavescence dorée sur les vignobles de Gaillac et Cahors.

Une expérimentation sera également à mettre en place avec pour objectif d’apprécier les mouvements de S. titanus au sein de parcelles de vigne.

Les missions seront diversifiées et se dérouleront entre le laboratoire (comptages, tests ELISA…) et la la vigne (observations, piégeages…).

Le stagiaire sera en charge tout d’abord de l’exploitation des données acquises sur le terrain en 2020 puis de l’organisation et de réalisation des suivis et expérimentations de 2021. Un travail d’analyse de données et de synthèse des précédents résultats sera demandé.

Le stage sera également l’occasion de découvrir et d’apprécier les vignobles du Sud-Ouest.

 

Pour en savoir plus sur le projet : https://www.plan-deperissement-vigne.fr/recherches/programmes-de-recherche/risca

 

Formation : Ingénieur agri ou agro, Master science de la vie

Aptitudes requises: bases d’entomologie, rigueur, autonomie, goût du terrain (mais aussi du bureau), analyses statistiques.

Permis B obligatoire, nombreux déplacements à prévoir (avec le véhicule de l’entreprise).

Période : 6 mois entre janvier et juillet 2021

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81). Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.

 

Envoyer CV + Lettre de motivation à : Audrey Petit audrey.petit@vignevin.com

CANDIDATURE SPONTANÉE

Pour toute candidature spontanée, écrire à eric.serrano@vignevin.com

Share This