OFFRES DE STAGE ET D'EMPLOI

OFFRES D’EMPLOI

Il n’y a pas d’offre à pourvoir pour le moment.

Pour toute candidature spontanée, vous pouvez vous adresser à eric.serrano@vignevin.com

OFFRES DE STAGE

Stage 6 mois : Caractérisation de la relation entre fertilité des sols et dépérissement de la vigne

Introduction
Les interprofessions vitivinicoles, regroupées au sein du CNIV, avec le soutien du Ministère de l’Agriculture et de FranceAgriMer, se sont engagées dans un Plan National contre le Dépérissement du Vignoble (PNDV). Phénomène complexe, le dépérissement touche toutes les régions viticoles et affecte la productivité du vignoble.

Pour la vigne, les dépérissements se traduisent par une baisse pluriannuelle subie de la productivité du cep et/ou sa mort prématurée, brutale ou progressive liée à une multiplicité de facteurs.

Le Plan National Dépérissement du Vignoble traduit la volonté de la filière d’agir à tous les niveaux, de manière concertée pour lutter contre les dépérissements. Il s’adosse sur une gouvernance professionnelle unique et s’appuie sur un dispositif spécifique d’accompagnement.

Lors de son lancement, le Plan s’est fixé quatre ambitions interdépendantes qui passent notamment par l’engagement d’un plan de recherche ambitieux. Cinq axes de recherche structurent ce plan, dans une démarche de co-construction entre la communauté scientifique et les intérêts professionnels, l’un d’entre eux est focalisé sur l’écosystème racinaire et les composantes du sol.

Contexte général du stage
Dans ce contexte, le projet de recherche SolAR – Fertilité des Sols et dépérissement de la vigne : relations entre cycle de l’Azote, fonctionnement de la vigne et élaboration de son Rendement – a débuté début 2020. Il vise à (i) améliorer les connaissances sur les dépérissements de la vigne attribués à une réduction de la fertilité des sols, et (ii) à identifier des pratiques agroécologiques susceptibles d’y remédier. Pour ce faire, les interactions sol-plante sont étudiées sous l’angle de la fonction de minéralisation de la matière organique avec un focus sur le cycle de l’azote, élément nutritif le plus important pour la croissance des cultures et les niveaux de productivité. Parcelles dépérissantes et parcelles sur lesquelles des pratiques de gestion du statut organique du sol ont permis d’améliorer la productivité sont comparées. Le suivi porte sur le fonctionnement de la vigne et sur celui du sol avec une importance particulière accordée à sa dimension biologique et en particulier à sa composante microbienne. Pour en savoir plus sur le projet : Solar | Plan National Dépérissement du Vignoble (plan-deperissement-vigne.fr).

Missions
Le stagiaire sera en charge :

1. tout d’abord, de l’exploitation des données acquises sur le terrain en 2020 au niveau national,
2. puis, de l’organisation et de la réalisation des suivis et expérimentations de 2021 sur le vignoble de Gaillac (81).

Un travail d’analyse de données et de synthèse des précédents résultats sera demandé. Ce travail s’appuiera sur l’utilisation de modèles de bilans hydrique et azoté.
En parallèle, le stagiaire aura également pour mission un travail bibliographique.

Aptitudes requises : Etudiant ingénieur ou master en stage de fin d’étude. Autonomie, rigueur expérimentale, intérêt pour le travail de terrain et de bureau, analyses statistiques. Des connaissances en sciences du sol et/ou statistique seront appréciées. Permis B obligatoire.

Conditions de réalisation du stage
La durée du stage est fixée à 6 mois : février/mars ð juillet 2021. Le stagiaire sera accueilli dans les locaux de l’IFV Sud-ouest (81 310 Lisle/Tarn). Les modalités de prise en charge financière comprennent le remboursement des frais de déplacement et l’attribution d’une indemnité de stage d’un montant tel que prévu par la règlementation (de l’ordre de 500 € / mois).

Contact : Envoyer CV + Lettre de motivation à : Laure Gontier laure.gontier@vignevin.com

Stage 6 mois : Etude des mouvements et transferts du vecteur de la flavescence dorée

Missions : dans le cadre d’un projet national sur la flavescence dorée, l’IFV pôle Sud-Ouest recherche un stagiaire fin d’étude BAC+5 pour une durée de 6 mois.

La thématique de travail est l’étude des mouvements et transferts du vecteur de la flavescence dorée, Scaphoideus titanus, entre la vigne et son environnement proche.

L’objectif est d’exploiter un réseau de piégeage de Scaphoideus titanus, vecteur de la flavescence dorée sur les vignobles de Gaillac et Cahors.

Une expérimentation sera également à mettre en place avec pour objectif d’apprécier les mouvements de S. titanus au sein de parcelles de vigne.

Les missions seront diversifiées et se dérouleront entre le laboratoire (comptages, tests ELISA…) et la la vigne (observations, piégeages…).

Le stagiaire sera en charge tout d’abord de l’exploitation des données acquises sur le terrain en 2020 puis de l’organisation et de réalisation des suivis et expérimentations de 2021. Un travail d’analyse de données et de synthèse des précédents résultats sera demandé.

Le stage sera également l’occasion de découvrir et d’apprécier les vignobles du Sud-Ouest.

 

Pour en savoir plus sur le projet : https://www.plan-deperissement-vigne.fr/recherches/programmes-de-recherche/risca

 

Formation : Ingénieur agri ou agro, Master science de la vie

Aptitudes requises: bases d’entomologie, rigueur, autonomie, goût du terrain (mais aussi du bureau), analyses statistiques.

Permis B obligatoire, nombreux déplacements à prévoir (avec le véhicule de l’entreprise).

Période : 6 mois entre janvier et juillet 2021

Lieu et rémunération : Le stage est basé sur le site de l’IFV à Lisle sur Tarn (81). Les modalités de prise en charge financière d’un stagiaire comprennent le remboursement des frais de déplacement (le cas échéant) et l’attribution d’une indemnité de l’ordre de 500 € / mois.

 

Envoyer CV + Lettre de motivation à : Audrey Petit audrey.petit@vignevin.com

CANDIDATURE SPONTANÉE

Pour toute candidature spontanée, écrire à eric.serrano@vignevin.com

Share This